Kinomé

Le fondateur :portrait-Nicolas

Inverser la tendance mondiale de la déforestation en reconnectant l’homme à la nature et à lui-même: c’est le défi relevé par Nicolas Métro, père de cinq enfants, diplômé de l’ESSEC, longtemps cadre dirigeant dans de grands groupes en France et à l’international.

En 2005, alors qu’il suit le Parcours pour le Développement du Leadership Ethique, il fonde Kinomé. Devant le constat d’une déforestation pouvant remettre en cause la survie de l’être humain et pourtant galopante, il décide d’inverser la donne : inciter plutôt qu’interdire, en faisant de l’arbre et de la forêt une solution concrète d’amélioration de la vie quotidienne pour le plus grand nombre. En commençant par les plus fragiles.

Il reconnecte ainsi avec son ADN familial (ses 2 grands-pères étaient forestiers) et se lance dans l’entrepreneuriat social.

Progressivement, avec son équipe qui comme lui se forme au Leadership Ethique et le partage à ses nombreux partenaires, il fait émerger un nouveau modèle de développement qui a pour clé d’entrée l’arbre mais va bien au delà.

En 2010, il crée le mouvement international Forest&Life, devient Fellow Ashoka en 2012, et publie en 2013 un livre pour partager son parcours avec ceux qui aspirent à donner plus de sens à leur vie « Qu’est-ce qui te ferait danser de joie ? ».

 

 

La raison d’être et l’approche de l’entreprise

Au niveau mondial, la déforestation se poursuit à un rythme alarmant : l’équivalent d’un stade de football toutes les 7 secondes. Et pourtant : sans arbres, en grand nombre, l’homme ne peut ni respirer, ni boire, ni manger, ni se soigner… Malgré toutes les avancées de la science, arbres et forêts n’ont pas de substituts connus à date. La raison d’être de Kinomé est de faire prendre conscience et de cette impasse et d’inverser la tendance en améliorant rapidement (c’est la clé) la vie quotidienne de tous grâce aux arbres. Et en le démontrant.foret Equateur 7.jpg

Cela se passe par une approche globale, co-créée avec de nombreux partenaires scientifiques, entreprises, institutionnels ONG et académiques:

-mieux comprendre comment la forêt peut nous aider. Par exemple en modélisant des projets de plantation/régénération à grande échelle au Sahel pour faire face au changement climatique ; ou en améliorant la transformation et la conservation des feuilles de Moringa (très riches en nutriments essentiels) pour mieux nourrir les hommes au sud comme au nord…

influencer les décideurs pour qu’ils mettent la nature et l’arbre au cœur de leurs politiques et de leurs entreprises. Par exemple en préservant et valorisant mieux la biodiversité des aires protégées de Madagascar ; ou en introduisant de nouveaux modèles d’agroforesterie cacaoyère pour garantir l’approvisionnement de l’industrie du chocolat tout en réduisant la déforestation et la pauvreté des producteurs

concrétiser en expérimentant et portant à grande échelle des projets faisant de l’arbre une solution concrète. Par exemple en déployant à grande échelle la culture et consommation des feuilles de Moringa, exceptionnellement riches en protéines, vitamine set minéraux ; ou en coordonnant un collectif de 13 acteurs de terrain sur les mangroves d’Afrique de l’Ouestbabobabs charette

partager au plus grand nombre. Par exemple en faisant planter des arbres aux enfants français en solidarité avec leurs camarades africains ou sud-américains selon l’équation:  « 1 arbre pour moi, 2 arbres pour toi, 3 arbres pour la planète »

Cette approche intégrée repose sur une compétence clé : faire émerger les vrais besoins des communautés locales et les relier aux stratégies des décideurs et acteurs de ces mêmes territoires (institutions, entreprises, ONG…) pour créer ensemble un vrai développement partagé qui protège « tout naturellement » l’environnement.

 

 

Les services :

Recherches :24187522743_c0e40eeb38_o

-co-encadrement de doctorants avec des instituts scientifiques : CNRS, CEA, Museum d’Histoire Naturelle, Université Cheikh Anta Diop de Dakar…

-application de leurs travaux à des projets concrets de terrain

-participation à des colloques

Conseil :DSC01575

-aux institutions : stratégie (climat, forêts, biodiversité) ; formulation de projets ; évaluation des impacts ; assistance technique

-aux entreprises : stratégie (climat, approvisionnements durables, paiements pour services environnementaux) ; innovation produits (avec ingrédients issus des forêts) ; évaluation et amélioration des impacts sociaux et environnementaux ; assistance à maîtrise d’ouvrage de projets terrain

-aux ONG : assistance technique (ex : sur les chaînes de valeur agro-forestières), accès aux marchés, coordination de collectifs

Projets :Togo Moringa Kinome 20150323

-conception, coordination et mesure des impacts de projets à grande échelle

-assistance technique et mesure des impacts et plans de progrès pour des projets existants

 

Education :DSCF3070

-plantations d’intérêt général (après tempête, incendie…) avec les enfants pour les connecter à la nature et leur donner conscience de leur potentiel d’agir dès maintenant, pour des impacts à long terme, et en solidarité avec leurs camarades des pays du sud

-en y associant leurs enseignants, parfois les entreprises où travaillent leurs parents, les collectivités locales

 

Les réalisations concrètes

-action cumulée dans 30 pays

4,5 millions d’arbres plantés et protégés sur les cinq continents

-plus de 6 millions d’hectares d’aires mieux protégées

1,8 millions de personnes directement impactées dans leur vie quotidienne (8 millions avec leurs familles), sans compter tous les bénéfices induits (climat, biodiversité, eau, sol….20180118-Carte bilan projets Kinomé

 

www.kinome.fr